Le laboratoire Ranbaxy Pharmacie Génériques..

La question du mois

  • Comment définit-on l’intérêt thérapeutique d’un médicament ?

    L’intérêt thérapeutique d’un médicament est défini par son service médical rendu (SMR).Celui-ci prend en compte la gravité de la pathologie et l’existence d’alternative thérapeutique , mais aussi l’ efficacité, la tolérance du médicament et son intérêt pour la santé. Il existe trois niveaux de SMR, deux justifient une prise en charge par la Sécurité Sociale (majeur ou important et modéré ou faible). Le troisième insuffisant ne permet pas le remboursement. Le terme d’insuffisant ne veut pas dire que le médicament est inactif, mais que son apport relève plus d’un confort thérapeutique, et ne peut dès lors être pris en charge par la collectivité ou qu’il peut subir un déremboursement (cas des veinotoniques par exemple).

  • Quand et comment un médicament devient-il générique ?

    Les brevets qui protègent la molécule (principe actif) et ses indications ont une durée définie par la loi.

    Une fois que ce délai est dépassé, tout laboratoire peut commercialiser avec une AMM et dans les conditions définies par le Code de la santé Publique un médicament générique dont le prix sera inférieur de 60 % au prix de la spécialité de référence.

  • Comment détermine-t-on le prix de remboursement d’un médicament ?

    Le prix d’un médicament est déterminé en fonction de son intérêt thérapeutique comparé à celui d’un autre médicament ayant la ou les mêmes indications. Il existe cinq niveaux (I à V) définissant l’innovation thérapeutique d’un médicament. On parle d’ASMR pour « amélioration du service rendu ». L’ASMR de niveau I est celui d’un produit très innovant et le V est synonyme d’une absence d’amélioration. L’idée est donc de favoriser l’innovation en donnant un prix supérieur au médicament qui se démarque réellement des autres. Moins le médicament est innovant moins la prime est importante et pour ce qui concerne les médicaments non innovants le prix subit une décote fonction de son rang d’arrivée sur le marché. Pour autant, un médicament peut avoir un SMR (service médical rendu) important car il est utile pour la collectivité et avoir un ASMR faible car n’étant que peu innovant par rapport à un médicament de référence.

  • Quel avantage a pour vous le dispositif Tiers Payant contre Génériques ?

    Si vous acceptez la délivrance des médicaments génériques à la place des médicaments d’origine, le « tiers payant contre génériques » vous permet (sur présentation de votre carte Vitale) de ne pas payer à votre pharmacien la part remboursée par l’Assurance Maladie.

  • Comment détermine-t-on le prix d'un médicament générique ?

    Un médicament générique n’a pas par définition d’ASMR (amélioration du service médical rendu) puisqu’il a une efficacité identique au médicament d’origine. Une décote de 60 % du prix du médicament d’origine est appliquée dès la commercialisation du médicament générique, puis 18 mois plus tard 7 % supplémentaires de baisse sont affectés aux médicaments génériques. Pour un médicament d’origine coûtant 100 euros (prix fabricant), le médicaments générique aura un prix de 40 euros, puis dix huit mois plus tard de 37,2 euros. Des baisses de prix complémentaires peuvent être possibles, et un effort complémentaire peut être demandé aux acteurs industriels.

  • Que représente le médicament dans les dépenses de soins et de biens de santé de la France ?

    Le médicament en 2013 représente 17,9% des dépenses de santé* (* : consommation de soins et de biens de santé). Ce qui équivaut tout de même à 33,5 milliards d’euros. Les trois quarts de cette dépense (26 milliards) se font en ville pour un quart à l’hôpital.
    L’économie du médicament subit des baisses de prix régulières depuis 2012. Celles-ci se poursuivent en 2014 sur la base de près de 900 millions d’euros. Le médicament contribue donc très largement aux économies demandées d’autant que l’on assiste à une augmentation plus modérée du nombre de boîtes vendues et à l’accroissement des économies réalisées par les médicaments génériques.

6 article(s)