Le laboratoire Ranbaxy Pharmacie Génériques..

bg-post

Le dossier du mois

Les pathologies digestives

Si vous êtes un professionnel de santé rendez vous dans votre espace pour avoir plus de renseignements sur ce dossier

se connecter

07/12/2016

Qu’est-ce que le processus de digestion ?

La digestion est le processus qui transforme des aliments (ce qui est avalé) en nutriments (ce qui est utilisé par les cellules).

Il débute par la mastication (transformation mécanique en petites parties et action de la salive), se poursuit par le transfert des aliments vers l’estomac (lieu de broyage mécanique et chimique), puis par leur digestion (transformation des éléments en produits absorbables et passage dans le sang) par l’intestin grêle et se termine par l’ évacuation des matières non digestibles et la récupération de l’eau par le gros intestin.

gellule

Que fait le système digestif ?

L’activité du système digestif est multiple.

Schématiquement on distingue:

  • le transport par des mouvements spontanés et réactionnels (au contact des aliments par exemple) du bol alimentaire puis sa transformation;
  • la sécrétion tout le long du processus de digestion, de nombreux produits nécessaires à la digestion (salive, suc pancréatique, bile…) par des glandes annexes au tube digestif (glandes salivaires, pancréas, vésicule biliaire…) ou par ses tissus (acide chlorhydrique…);
  • l’absorption des nutriments vers le sang ou la lymphe (liquide circulant dans le système lymphatique intervenant dans le système immunitaire) par une énorme surface de transfert (120 m²) selon des systèmes complexes.

gellule

Combien de temps la digestion dure-t-elle ?

La digestion est un processus lent (en moyenne entre 2 et 3 jours) qui évolue en fonction de la nature des aliments dont le mode d’absorption intestinale est différent pour les protéines, glucides et lipides, et qui peut être très différent en fonction des personnes.

Le transit gastrique (environ deux heures) et dans l’intestin grêle (environ 4 heures) évolue peu quel que soit l’âge pour des patients en bonne santé.

Alors que le transit terminal du colon est beaucoup plus long (en moyenne entre 40 et 70 heures) et s’allonge avec l’âge.

gellule

Quels organes interviennent dans la digestion ?

Le tube digestif est le lieu du processus de digestion. Son rôle est de brasser et de transporter les aliments, puis les nutriments et enfin les déchets par des mouvements de proche en proche (péristaltisme). Il est une zone de transfert vers le sang et la lymphe.

Schématiquement :

  • les glandes salivaires ont une action de lubrification facilitant la mastication,
  • le pancréas intervient en éliminant, dans la lumière digestive, des sucs pancréatiques,
  • la vésicule biliaire sécrète la bile issue du foie.

gellule

Quel est le rôle de la flore intestinale ?

La nouvelle dénomination de la flore intestinale est le microbiote.

De plus en plus de travaux scientifiques démontrent l’importance de ce dernier pour notre santé. L’ équilibre entre les bactéries intestinales qui le composent et notre système digestif est essentiel. Il est considéré comme un « organe » à part entière dont le rôle est multiple.

Le microbiote intervient dans la digestion des fibres alimentaires. Il combat les toxines et a un effet barrière en empêchant les bactéries pathogènes de s’implanter. Son rôle dans l’évolution du système de défense (immunitaire) de l’organisme est aujourd’hui démontré.

Les chercheurs ont mis en évidence que sa composition, lorsqu’elle évoluait, pouvait être le signe d’une pathologie digestive inflammatoire, voire d’autres pathologies ou un élément explicatif de l’obésité.

gellule

Quelle est la grande particularité du tissu digestif ?

Le tissu digestif témoigne d’un système de repliement poussé à son extrême. L’intestin grêle présente 3 niveaux de repliements de plus en plus denses.

Ces différentes villosités multiplient la surface d’échange.

Ainsi un tube digestif de 3 mètres de long possède une surface d’échange de l’ordre de 200 m².

gellule

En quoi consiste la digestion ?

Un aliment est constitué soit :

  • de glucides (sucre, pain, pâtes),
  • de lipides (huile par exemple),
  • de protéines (légumes, viandes, poissons),
  • voire d’un mélange.
Quel que soit l’aliment, ces particules doivent être transformées par l’estomac, puis être scindées par les sucs enzymatiques en grosses molécules pour être transformées en toutes petites molécules qui seront alors absorbables au niveau intestinal pour pouvoir passer dans le sang.

La digestion est donc un processus actif mécanique (transport des matières, brassage et broyage), chimique et cellulaire qui demande beaucoup d’énergie.

On estime qu’entre 5 à 30 % de l’énergie potentielle des aliments ingérés est dépensée pour la digestion:

  • les protéines demandent entre 20 et 30 % de l’énergie pour être digérées,
  • les lipides environ 5%,
  • les glucides entre 5 et 10%.

gellule

Pourquoi manger gras ne facilite pas la digestion ?

Parce que la digestion des lipides est un processus plus long.

La vidange gastrique (le passage du contenu de l’estomac dans l’intestin) est allongée si le bol alimentaire est riche en graisse. De plus pour être absorbés, les lipides doivent être émulsionnés, c’est-à-dire transformés en petites gouttelettes (comme pour une vinaigrette).

Cette émulsion est facilitée par la bile qui agit comme un surfactant (comme le savon, ou le liquide vaisselle) qui va emprisonner les lipides dans une sorte de coque de transport.

gellule

Qu’est-ce qu’une fausse route ?

Le pharynx est un carrefour commun entre voie digestive et voie respiratoire.

Celui-ci est régulé par une sorte de double clapet (glotte et épiglotte). Grace à un ensemble de phénomènes réflexes faisant intervenir la langue, l’oropharynx et les glandes salivaires, les voies aériennes peuvent se fermer et permettre le passage du bol alimentaire (les aliments après la mastication) vers l’œsophage et l’estomac.

Si des particules passent par accident dans la trachée (la voie respiratoire), la personne va tousser pour expulser ces matières.

Attention pourtant lorsqu’il s’agit d’un élément solide (pop-corn, cacahuètes…) qui ne peut être évacué par la toux. L’expulsion se fera alors par une manœuvre de secourisme.

Les fausses routes peuvent arriver à tout le monde, par contre certaines pathologies neurologiques ou simplement le vieillissement peuvent les favoriser et rendent la déglutition difficile.

gellule

Pourquoi vomit-on ?

Le vomissement est une réaction souvent réflexe à une surcharge alimentaire.

Le contenu de l’intestin grêle remonte vers l’estomac, puis les muscles de la paroi abdominale se contractent en agissant mécaniquement sur l’estomac qui éjecte son contenu.

Dans le même temps la glotte se referme afin d’éviter que les matières éjectées se retrouvent dans les voies aériennes.

Le vomissement peut aussi être le symptôme de pathologies handicapantes comme le mal des transports ou graves (infarctus du myocarde, augmentation de la pression intracrânienne…) ou médicamenteuses (chimiothérapies…) ou réactionnelles (intoxication, toxi-infection…) ou en relation avec la grossesse.

gellule

Quand parle-t-on d’ulcère ?

Il ne faut pas confondre gastrite (sensation de brûlure ou de pesanteur) et douleurs ulcéreuses qui surviennent soit après avoir mangé soit entre les repas et qui sont soulagées par l’alimentation. L’ulcère est une « plaie » du tissu qui tapisse l’estomac ou le duodénum.

gellule

Comment l’estomac se protège-t-il de son acidité ?

L’estomac est tout d’abord un muscle permettant un brassage dont le résultat est la transformation du bol alimentaire en chyme (substance plus ou moins liquide) qui pourra passer dans l’intestin.

Outre cette activité mécanique, l’estomac est producteur d’acide chlorhydrique et d’enzymes comme la pepsine agissant sur la décomposition des protéines.

La paroi de l’estomac est protégée par l’émission d’un mucus (consistance d’un gel). Celui-ci est produit sous l’influence des prostaglandines. La production de celles-ci peut être limitée lors de la prise d’ anti-inflammatoire (AINS…), ce qui explique les effets secondaires de ces médicaments sur l’estomac (risque d’ulcère).

gellule

Qu’est ce qu’une dyspepsie ?

Schématiquement ce sont toutes les sensations qui accompagnent une difficulté à digérer :

  • la pesanteur gastrique -ballonnement,
  • les douleurs épigastriques,
  • les brûlures gastriques,
  • l’impossibilité de finir un repas.
Elles s’accompagnent de nausées, de gaz intestinaux et d’éructations. En majorité, les médecins ne trouvent pas de causes précises à cette pathologie.

gellule

Qu’est-ce qu’un reflux gastro-oesophagien (RGO) ?

Tout le long du tube digestif se trouvent des structures (sphincters) qui, selon les nécessités, s’ouvrent ou se ferment pour rendre efficace l’action de l’estomac.

Il existe un sphincter dont le but est de fermer la partie supérieure de l’estomac lorsqu’il est rempli et de s’ouvrir pour laisser passer le bol alimentaire. Si ce sphincter n’est pas suffisamment efficace (immaturité chez le nouveau né ou relâchement anormal) une partie du contenu acide de l’estomac s’en échappe et vient agresser l’intérieur de l’œsophage entraînant une sensation de brûlure.

Cette pathologie est relativement commune, puisqu’elle touche entre 5 et 45 % de la population occidentale (5 à 10 % sont touchés quotidiennement et 30 à 45 % mensuellement).

gellule

Pourquoi certains médicaments ne peuvent-ils être administrés que par injection ?/ Les problèmes gastriques peuvent-ils empêcher la prise de certains médicaments ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent interdire la prise d’un médicament par la voie orale. La première est la taille du médicament. Plus un médicament a une taille importante moins il peut passer la barrière intestinale, seule les plus petites molécules peuvent le faire.

La seconde est la fragilité des molécules de médicaments vis-à-vis de l’acidité gastrique. C’est ainsi par exemple que tous les nouveaux médicaments issus de la biotechnologie ne peuvent qu’être injectables. Il en est de même pour l’insuline. Les molécules de ces traitements étant des protéines, elles sont de tailles trop importantes et risque d’être détruites par l’acidité ou les sucs gastriques.

gellule

Qu’est-ce qu’un médicament gastro-résistant ?

Les médicaments gastro-résistants bénéficient de la protection physique d’excipients qui les protègent de l’acidité gastrique en les enrobant, puis en les libérant après le passage dans l’intestin.

Cette protection prend la forme d’un enrobage ou de petites billes. Il est essentiel de ne pas broyer ce type de galénique sauf à risquer de rendre inefficace le médicament.

C’est ainsi qu’il est toujours préférable de prendre le médicament sous sa forme originale et d’éviter d’ouvrir une gélule ou de casser un médicament sans l’avis de son pharmacien.

gellule

Pourquoi les médicaments doivent-ils être pris à certains moments précis de la journée ?

Certains aliments, voire l’alimentation elle-même peuvent interagir avec un médicament et le rendre moins efficace voire inefficace.

Il est alors préférable de les prendre en dehors des repas.

Par contre d’autres médicaments peuvent occasionner des effets digestifs et doivent être pris pendant les repas.

D’autres encore sont à prendre avant le repas car leur action le nécessite.

Dans tous les cas demandez conseil à votre pharmacien.

gellule

Que faut-il changer dans ses habitudes de vie en cas de survenue de troubles digestifs ?

L’alimentation est certainement un élément explicatif d’un trouble digestif.

Une alimentation équilibrée et une hydratation régulière tout le long de la journée sont dans tous les cas nécessaires.

Des habitudes de vie plus adaptées comme une activité physique régulière (30 minutes de marche par jour), ou le choix de son habillement, comme le port de vêtements qui ne compriment pas le ventre, l’adoption des bretelles à la place de la ceinture pour les hommes, peuvent avoir une réelle importance.

Pour autant, la survenue brutale ou la prolongation de troubles digestifs, surtout sans que votre mode de vie n’ait changé, doit entraîner une demande de conseil, voire d’avis médical.

gellule

Que dois-je faire, si je perds du poids sans raison ?

Une perte de poids non expliquée par un changement d’alimentation ou de comportement de vie doit rapidement bénéficier d’un avis médical.

gellule

Quels sont les liens entre dentition et troubles digestifs ?

Une bonne mastication est bénéfique à une bonne digestion.

Manger trop vite, sans mastiquer peut occasionner des troubles digestifs.

Une mauvaise dentition peut favoriser un nombre important de pathologies comme par exemple le diabète.

gellule

Le stress joue-t-il un rôle important dans les pathologies digestives ?

Lorsqu’aucune pathologie grave ou organique, ne peut être déterminée, les médecins parlent de pathologie fonctionnelle.

Il apparaît aujourd’hui que le stress est une composante explicative de la survenue de ce type de pathologie digestive. Il peut donc être une des causes, mais aussi être une conséquence d’un dysfonctionnement digestif.

Chacun de nous peut avoir fait l’expérience que, sous l’effet du stress, la digestion est ralentie voire s’arrête.

Le fait de manger dans un environnement stressant est donc à déconseiller.

Essayer de rechercher un peu de sérénité est certainement l’un des moyens de limiter les inconforts digestifs.

Le repas assis par exemple, dans de bonnes conditions, est loin d’être inutile à votre confort digestif.

gellule

Que doit-on éviter en cas de trouble digestif ?

La consommation d’alcool, d’épices, de tabac sont des facteurs favorisant la survenue ou la prolongation de troubles digestifs.

Il est donc recommandé d’en limiter voire d’en arrêter la consommation.

gellule

Quand doit-on s’inquiéter en cas de vomissements ?

Nausées et vomissements peuvent survenir dans des situations particulièrement diverses souvent sans risque.

Nous connaissons tous les nausées et vomissements qui accompagnent une gastroentérite ou un mal des transports.

Par contre, la survenue d’un vomissement peut être le symptôme d’une pathologie grave qui nécessite d’agir au plus vite en appelant les urgences.

Si après un accident de la circulation, l’accidenté vomit, il est très possible qu’il souffre d’un hématome cérébral. Il doit bénéficier de soins en urgence.

En règle générale une personne qui vomit, sans cause définie, doit bénéficier d’un diagnostic le plus rapide possible.

gellule

Que faire lorsqu’une personne est inconsciente et risque de vomir ?

Il faut la placer en position latérale de sécurité afin qu’elle évite de ravaler son vomi en risquant d’obstruer ses voies respiratoires.

gellule

Que peut-on faire en cas de vomissements ?

En cas de vomissements, tout comme en cas de diarrhée le risque de déshydratation est très important et peut avoir des conséquences particulièrement graves chez un nourrisson, un enfant ou un adulte fragile. Il est donc essentiel de favoriser la prise de liquide.

Pour le nourrisson et l’enfant il existe des solutions de réhydratation. Contrairement à ce que l’on croit, les liquides de réhydratation sont avant tout riches en sels. La réhydratation d’un nourrisson ou d’un enfant doit se pratiquer le plus rapidement possible par petites quantités (une cuillère à café) de solution de réhydratation, le plus fréquemment possible (toutes les 5 minutes) même s’il vomit, puis dès que possible en augmentant les quantités.

Pour l’adulte la prise d’une alimentation liquide riche en sels minéraux comme des bouillons de légumes est utile. Comme pour les enfants, la prise de liquide doit être régulière, par petites quantités, puis en quantités plus importantes dès que possible.

Dans tous les cas, la reprise d’une alimentation solide pauvre en graisse même en petites quantités doit être rapide.

gellule

Quels sont les signes d’alerte en cas de déshydratation ?

Tout changement de comportement dans un sens comme dans l’autre doit être recherché. Un enfant agité qui devient sage est potentiellement à risque comme le contraire.

Chez l’adulte, la déshydratation peut laisser apparaitre des signes de somnolence qui doivent être pris très au sérieux et entraîner un avis médical dans les meilleurs délais, plus particulièrement chez une personne âgée.

gellule

Que dois-je faire, face à une crise de foie ?

La crise de foie n’existe pas en médecine, car il peut s’agir d’un épisode migraineux ou d’une indigestion.

La migraine ne se limite pas à une céphalée (mal de tête), elle peut s’accompagner de signes digestifs (nausées, vomissements…).

Lors d’une indigestion, une douleur peut survenir à l’endroit supposé du foie. Celle-ci est occasionnée par un engorgement de la vésicule biliaire. Faire la diète tout en s’hydratant est la manière la plus efficace de traiter une indigestion.

gellule

Quelle est la différence entre un antiacide et un antisécrétoire ?

L’antiacide a pour action de diminuer l’acidité gastrique en la tamponnant avec un produit basique.

Lorsqu’il est sous forme de gel il protége mécaniquement la paroi de la muqueuse gastrique. L’antisécrétoire est un médicament qui agit sur la production acide de la muqueuse gastrique :

  • soit en empêchant l’action de l’histamine,
  • soit en agissant sur les pompes cellulaires qui déversent des ions hydrogènes ou protons (acidité) dans l’estomac, comme le font les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP).
Contrairement aux anti-acides ou dans une moindre mesure aux anti-histaminiques, les IPP ne vont pas agir rapidement, mais leur action se fera sentir plus longtemps. Il est donc inutile de s’inquiéter si les effets n’apparaissent pas rapidement.

gellule

Comment traite-t-on un reflux gastro œsophagien (RGO) ?

La prescription de première intention est un inhibiteur de la pompe à protons, qui peut être associé à un gel (alginates). Ce dernier sera utile s’il est pris après le repas afin de créer une barrière contre les remontées acides venant de l’estomac.

gellule

Pourquoi mon médecin m’a prescrit des antibiotiques pour traiter un ulcère ?

Une bactérie (Helicobacter pylori) a été reconnue responsable de la survenue d’ulcère gastroduodénal.

La prise d’antibiotiques associée à un inhibiteur de la pompe à protons est désormais un traitement reconnu.

gellule

Que faut-il savoir des traitements contre l’acidité disponibles sans prescription ?

Votre pharmacien peut vous conseiller un antiacide comme un antihistaminique H2 ou un inhibiteur de la pompe à protons.

Le traitement qu’il vous propose sera certainement efficace pour vous soulager, mais ne peut en aucun cas être considéré comme un traitement de la maladie.

Si les symptômes persistent à la fin d’un traitement court (c’est-à-dire la durée de traitement autorisée pour une boîte), il sera nécessaire de prendre un avis médical.

De même, la réapparition plus ou moins fréquente des symptômes doit vous orienter vers le médecin.

gellule

Quels sont les traitement pour combattre la nausée et les vomissements ?

Nausée et vomissement sont deux étapes d’un même processus.

Aujourd’hui, les institutions médicales déconseillent l’usage d’antiémétiques plus de 5 jours en cas de prescription, voire de 2 jours pour les médicaments en vente sans prescription.

gellule

Que faire en cas de vomissement de la femme enceinte ?

En règle générale, tout traitement médicamenteux (hormis ceux qui sont considérés comme indispensables) est déconseillé pendant la grossesse.

Les antiémétiques ne doivent être prescrits qu’en cas de nécessité. Il existe des alternatives sous forme de compléments alimentaires (gingembre) qui ont, selon les études produites démontré leur efficacité.

gellule

Pourquoi les traitements contre les indigestions ne sont plus remboursés ?

Les preuves de leur efficacité sur les symptômes ne sont plus suffisantes pour qu’ils soient pris en charge par la collectivité.

La majorité de ces traitements favorise la production de bile ou l’évacuation de la bile par la vésicule biliaire .

gellule